Mercredi 29 septembre 2021

Le doyen de nos C-130 part à la retraite … dans l’émotion !

L'avion de transport militaire C-130, immatriculé CH-13, se trouvait depuis des semaines au centre d’un débat passionnel. En effet, il suscitait la convoitise de deux musées historiques (Melsbroek et Beauvechain). La ministre ayant tranché, il quittera ce lundi 26 avril son « port d’attache » à Melsbroek, pour un vol sans retour vers Beauvechain, avant son déclassement. Il y sera accueilli par la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS).

Rappelons que l’option de Melsbroek fut soutenue par une pétition qui a récolté plus de 2.000 signatures et avait la préférence d'un certain nombre d'élus de la région, ainsi que du chef de la Défense, l'amiral Michel Hofman, (favorable au choix de Melsbroek, pour des raisons historiques et émotionnelles liées au 15 W).

Le CH-13 sur le tarmac à Melsbroek - Photo : Marc Smits

Finalement, le C-130 sera confié au Wing Historical Centre (1 WHC) qui gère le musée aéronautique au sein de la base aérienne du Brabant Wallon. Il restera la propriété du War Heritage Institute (WHI) et sera probablement accessible au public dès le mois de juin prochain.

Après le retrait du CH-13, il ne restera plus que cinq C-130 en service sous couleurs belges : le CH-01, porteur d'une livrée spéciale pour les 50 ans au sein du Wing, le CH-05, CH-07, CH-11 et le CH-12.

Le CH-01 avec la déco des 50 années de service - Photo : Marc Smits

Ils tireront leur révérence à la fin de cette année et seront remplacés progressivement par huit Airbus A400M. Trois d'entre eux ont déjà rejoint Melsbroek et le quatrième est attendu en juin.

Les C-130 en partance et les nouveaux A 400 M - Photo : Marc Smits

Marc Smits