Vendredi 19 juillet 2024

Actiris, Bruxelles Formation et La Défense s’engagent pour l’emploi des Bruxellois

Le mardi 10 mai 2022, à l’Ecole Royale militaire, la Ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, le Ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort et le Ministre bruxellois de l’emploi et de la Formation, Bernard Clerfayt, Actiris et Bruxelles Formation ont signé un vaste accord de collaboration en matière de recrutement et de formation. L’objectif est de permettre à plus de Bruxellois de décrocher un emploi au sein de la Défense. Deux cents fonctions de recrutement comme militaire et de nombreuses fonctions comme fonctionnaires civils seront ouvertes en 2022 et concerneront des quartiers situés en région bruxelloise.

Grâce à cet accord de partenariat avec Actiris, la Ministre de la Défense, Ludivine Dedonder poursuit sa politique de consolidation de la Défense. © Photo : Belgian Defence

Ce partenariat entre la Défense, Actiris et Bruxelles Formation vise à favoriser le recrutement de personnel pour le département de la Défense, au travers notamment de l’ensemble du processus de recrutement : depuis l'information des chercheurs d’emploi, leur orientation vers des métiers accessibles à la Défense, l'organisation d’évènements rassembleurs, la mobilisation des chercheurs d’emploi ainsi que la formation des candidats et des travailleurs.

Ainsi, il est notamment prévu que La Défense transmette l’ensemble de ces offres d’emploi sur le territoire de Bruxelles à Actiris. L’office bruxellois de l’emploi assurera ensuite une diffusion large de ces postes auprès de son public. Ensuite Actiris s’engage à présenter des chercheurs d’emploi « labellisés » pour chaque offre d’emploi. La présélection des candidats est ainsi assurée par du personnel d’Actiris spécialisé dans le secteur.
 
Ce rapprochement entre le département fédéral de la Défense et Bruxelles permet également d'étendre les possibilités de formation des chercheurs d’emploi et du personnel de la Défense. Bruxelles Formation s’engage ainsi à adapter ou à développer son offre de formation en fonction des besoins exprimés par La Défense.
 
Cette initiative politique veut aussi permettre de rencontrer les objectifs politiques fédéraux et régionaux poursuivis par les Ministres qui visent respectivement à consolider les services de la Défense et à augmenter le taux d’emploi en Région bruxelloise.

Ludivine Dedonder : « Aujourd’hui nous formalisons notre collaboration avec la Région bruxelloise. Cette collaboration permet d'augmenter les possibilités qu'offre Actiris et permet à la Défense de se présenter aux chercheurs d’emplois bruxellois. Avec mon projet politique de reconstruction de la Défense centré sur son personnel, il était nécessaire d’optimiser les processus pour informer, engager et former les futurs collaborateurs potentiels de la Défense. Ces partenariats avec chacune des Régions permet de tenir compte des spécificités régionales tout en permettant à la Défense de jouer davantage son rôle en termes d’emplois, de formation et de perspectives de carrière. Faire renouer la Défense avec son rôle d’ascenseur sociale et de pourvoyeur d’avenir est l’un de mes projets pour le département ».
 
Rudi Vervoort : « Cette collaboration entre la Défense et la Région doit permettre à l’ensemble des chercheurs et chercheuses d’emploi bruxellois qui le souhaitent d’accéder à la variété des emplois vacants au sein de la Défense.  Il s’agit donc d’élargir leurs opportunités de carrière en leur faisant mieux connaitre les métiers de la Défense ».

Bernard Clerfayt : « La Défense recherche des centaines de collaborateurs. A Bruxelles, Actiris dispose de la plus grande réserve de talents. Ce nouvel accord va donc permettre d’augmenter le taux d’emploi des Bruxellois, notamment grâce à la transmission de toutes les offres d’emploi à Actiris. C’est le meilleur moyen pour, à la fois, répondre aux vacances d’emploi et permettre à plus de Bruxellois de décrocher un emploi ».

Reportage photos